ITT au DAKAR 2020: Stage 2 Al Wajh-Neom Link 26 km Special: 367 km

ITT au DAKAR 2020: Stage 2 Al Wajh-Neom Link 26 km Special: 367 km

Le KH-7 Epsilon Team bénéficie d'une étape "africaine" sur le Dakar d'Arabie Saoudite

Jordi Juvanteny, José Luis Criado et Xavier Domènech ont terminé sans encombre la deuxième journée de la course la plus difficile au monde.

Le MAN 6x6 se classe 26e 'a l'issue de la spéciale de 367 kilomètres et est désormais 23e au classement général

"Un délice". C'est l'exclamation unanime des membres du Team KH-7 Epsilon à l'issue de la deuxième étape du Dakar 2020, entre Al Wajh et Neom, qui consistait en une liaison très courte et une spéciale de 367 kilomètres. Jordi Juvanteny, José Luis Criado et Xavier Domènech ont terminé le parcours sans problème, en 26ème position, après six heures de conduite et de navigation. Au classement général, ils gagnent une place et se hissent au 23e rang, à la limite des 20 premiers

La spéciale a débuté sur des pistes avec beaucoup de pierres, ce qui a fait craindre au KH-7 qu'une autre étape très dure ne suive après le départ exigeant de dimanche dernier. Cependant, la variété du terrain a fait place à d'autres types de pistes, de sable et de lits de rivières asséchés que le populaire MAN 6x6 orange a expédié sans aucun problème. Ainsi, Juvanteny et ses coéquipiers ont même atteint le but alors qu'il faisait encore jour (à 17h30, il faisait déjà nuit en Arabie Saoudite).

"C'etait finalement une étape de transition, avant que la course ne soit réaménagée, mais les alentours évoquaient les sensations des Dakars classiques en Afrique. Pour nous, c'était une étape très africaine", raconte Jordi Juvanteny, qui participe à son 28ème Dakar, le 25 accompagné de José Luis Criado, originaire de Jaén avec 30 Dakar derrière lui. 

Cette journée a apporté deux nouveautés pour les vétérans de Dakar. D'une part, pour la première fois, les participants ont reçu le roadbook à peine 15 minutes avant le départ de l'étape, ce qui devait rendre la navigation difficile. "La navigation se passe très bien", Jordi et José Luis sont au top depuis quelques années et il semble que cela ait été fait en pensant à eux pour découvrir la route au fur et à mesure. "Nous n'avons pas eu de dérapages, juste quelques doutes sur les points précis", explique Xavier Domenech, le troisième équipier du 6x6 orange, qui dispute son deuxième Dakar avec le KH-7 Epsilon Team. 

La deixième nouveauté a été que les participants des voitures, des camions et des SxS (buggies légers) ont commencé mélangés dans l'ordre de départ, ce qui a été au goût du "Camion des rêves" et causé une petite anecdote. "Pour la neutralisation et l'arrêt obligatoire de 15 minutes, nous nous sommes mis d'accord avec Fernando Alonso, qui avait apparemment un problème", explique Criado

Satisfait de la bonne performance du MAN 6x6, et du bilan de ces deux premières étapes, le KH-7 Epsilon Team affronte ce mardi la troisième jour du Dakar 2020, une boucle autour de Neom, avec une spéciale de 414 kilomètres. Pour la deuxième journée consécutive, Juvanteny, Criado et Domènech recevront leur roadbook juste avant le départ, et ils couronneront dans la journée le point culminant de ce Dakar, à 1.400 mètres d'altitude.

Vous pouvez lire l'article complet ici.

                   

6 Janvier 2020 | Dakar 2020 - Article de MEDIAGÉ COMUNICACIÓN

ITT - 8 janvier 2020

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de visite.

Accepter